Kramnik : "Le seul problème est qu'Anand a peur de Carlsen. S'il parvient à le contenir durant les six premières parties, il sera favori à mon avis". Kasparov : « Aujourd'hui Carlsen est un bien meilleur joueur qu'Anand. »
Anand sur Carlsen, il y a quelques années : "La question n'est pas de savoir s'il sera champion du monde, mais quand il le sera". Autre d'Anand sur Carlsen."C'est le plus grand talent que j'ai connu".

Pas mal pour qui a joué des championnats du monde contre Karpov , Kasparov et Kramnik Topalov et Gelfand !
Certains pronostiqueurs (Karpov, Kasparov, Kramnik) sont partagés, en raison de l'avantage supposé d'Anand en match. L'Indien est devenu un grand joueur de match, au répertoire d'ouvertures extrêmement et profondément travaillé, aux choix judicieux (1.d4 contre Kramnik en 2008), aux nerfs d'aciers (victoires au finish contre Topalov et Gelfand). Carlsen n'a que peu d'expérience, lui-même estime que toutes les parties jouées contre les meilleurs mondiaux ces dernières années sont une expérience suffisante. Kramnik pense que l'avantage d'Anand dans ce domaine (ouvertures)est irrattrapable, d'un autre côté Carlsen est habitué à jouer des joueur ultra préparés -il a ainsi récemment battu Kramnik dans une Trompovky ! (1.d4 Cf6. 2. Fg5).
A mon avis, le match n'est pas incertain. Carlsen a 95 points élo de plus qu'Anand, c'est un avantage énorme qui lui donne en théorie un clair statut de favori. Il y a autant de distance entre Carlsen et Anand qu'entre Anand et le soixante cinquième mondial ! Dans l'histoire des championnats du monde, il y a eu quelques grandes surprises : Alékhine contre Capablanca, Euwe contre Lasker, et surtout dans les temps modernes Kramnik contre Kasparov (énorme surprise). Ces résultats surprenants ont pour dénominateur commun le fait que celui qui crée la surprise est le plus jeune des deux. En général, la jeunesse -donc l'énergie, est un grand atout pour ces durs combats, et là encore l'avantage de Carlsen est considérable : il a vingt deux ans, contre quarante trois ans au champion indien. Si on consulte les parties précédentes entre les deux joueurs(parties longues uniquement) on constante un net avantage à l'indien : six victoires contre trois. C'est un indicateur assez important le plus souvent.
Ainsi lors des championnats du monde récents (depuis les années 1975), celui qui menait au score en parties longues avant le match l'a toujours emporté (ou fait nulle si ce résultat était suffisant pour garder son titre), sauf dans le deuxième match Karpov-Kasparov (1985). Le score de Kasparov -Kramnik en 2000 était équilibré, ce qui était en soi un résultat remarquable, à l'époque de l'ultra domination de Kasparov, et annonçait qu'en raison de leur styles respectifs, une surprise était possible.
En principe, de ce point de vue Anand a l'avantage. mais on doit relativiser ces chiffres pour deux raisons : -En raison de la grande différence d'âge, les premières victoires d'Anand traduisaient simplement sa supériorité technique, il était à son meilleur alors que Carlsen était un adolescent en progression.
-Depuis 2010 -c'est à dire la date ou Carlsen est devenu n°1 mondial au classement,Anand n'a pas battu Carlsen. Au contraire, ce dernier l'a emporté deux fois récemment, de manière assez impressionnante contre le champion du monde en titre.
Anand n'est pas gêné par le style spécifique de Carlsen, et il a tous les atouts pour le battre...s'il est capable de jouer mieux que lui, ce dont je doute en raison des statistiques précédentes.
En ce qui concerne le style, les deux joueurs brillent par une certaine universalité.
Anand qui a parfois été catalogué comme un joueur d'attaque, est un joueur remarquable par sa lucidité à tous moments de la partie. Il sait ce qu'il faut jouer, il sait quel résultat il peut espérer. Il est capable de jouer pour la nulle avec une grande ténacité défensive dans les mauvaises positions, et de profiter d'une faute de son adversaire pour retourner la situation et jouer pour le gain - qualité extrêmement rare, y compris chez les grands champions, le modèle en la matière étant bien sûr le pragmatique et opportuniste Anatoly Karpov. Cette qualité est sans doute une de ses meilleures armes contre le norvégien. La seul question est : à son âge, a t-il encore l'énergie nécessaire pour réussir ce genre de renversement ? On doit noter, évidemment sa grande vivacité tactique : il était réputé voir les combinaisons à la vitesse de l'éclair.
Anand est devenu l'un des grands spécialistes des ouvertures, il a un répertoire extrêmement complet et bien travaillé, notamment la semi-slave avec les noirs contre 1.d4. Techniquement, c'est un joueur qui compte beaucoup sur son intuition, et qui calcule un minimum de variantes. Là où certains joueurs calculent dix coups plus loin, lui préfère n'en calculer que cinq, et faire une évaluation de la position qu'il obtient.
Il apprécie particulièrement les cavaliers, et les positions où les pièces peuvent faire valoir leur mobilité.
Carlsen dans sa jeunesse fut également catalogué comme un joueur d'attaque. C'est en réalité un joueur suprêmement habile dans les positions relativement simples, pour dominer positionnellement son adversaire. Il possède comme personne l'art de trouver le placement idéal pour ses pièces, spécialement dans les positions non standard où il peut mettre en valeur sa grande intuition positionnelle. Il a également dans le domaine stratégique une culture immense, connaît et se rappelle chaque plan dans tous les types de position qu'il joue. Au niveau calcul, on ne connaît pas de joueur meilleur que lui, il calcule beaucoup pendant les parties -et semble parfois fatigué à mesure que les compétitions avancent - ce fut clairement le cas dans le dernier tournoi des Candidats, où il baissa nettement de pied dans les dernières parties. La seule incertitude concerne sa capacité à jouer des positions compliquées et irrationnelles (en la matière il n'y a pas beaucoup d'exemples dans ses parties, car il préfère des positions qu'il peut maîtriser). C'est le meilleur joueur de finale à l'heure actuelle, pour les raisons citées(calcul, intuition, aisance et connaissance des plans typiques) et également grâce à ses connaissances en la matière, beaucoup plus étendues que celle de ses rivaux au même âge -en cette (seule!) matière, l'âge est un avantage ! Il faut enfin parler de son formidable tempérament de gagneur : Carlsen veut tout gagner, joue chaque partie à fond ; même si la nulle l'arrange -lui permet de gagner seul un tournoi par exemple, il est capable de continuer une position égale pour le plaisir de la lutte (aucun champion passé n'a démontré une telle rage de vaincre, le seul qui peut lui être comparé sur ce point est Bobby Fischer, avec lequel il a d'ailleurs une certaine similarité de style). Ce tempérament peut être son talon d’Achille. En effet il est plus motivé par la victoire que par la nulle, et à force de chercher des chances de gain dans des positions égales, il prend le risque de se retrouver perdant. Contre des joueurs plus faibles, il est tenté par des ouvertures douteuses. Contre les joueurs forts, il est tenté de jouer pour le gain même avec des positions égales voire parfois inférieures. Évidemment cela lui vaut parfois des déboires, et dans ce cadre il est spécialement fragile avec les blancs, car il refuse de faire une nulle rapide, ou de jouer une position sans perspectives, même lorsque la position l'impose. Si Anand parvenait à égaliser dans les ouvertures avec les noirs, Carlsen devrait accepter de ne pas forcer les événements et ce type de situation est potentiellement dangereux pour lui. Avec les noirs il joue des ouvertures solides, accepte d'être un peu moins bien et parvient graduellement à égaliser. Avec les blancs sa préparation laisse parfois à désirer, mais il est capable de tout jouer.
En résumé, il y a quelques inconnues avant le match : -quel est le niveau d'Anand ?
-Carlsen est-il bien préparé avec les blancs ?
Je pense que Carlsen va gagner, c'est le plus fort à l'heure actuelle, il a tous les atouts. Le seul scénario où je vois Anand gagner implique deux conditions difficiles à remplir :
-Anand est à son meilleur niveau depuis cinq ans (c'est improbable)
-Carlsen joue très en dessous de son niveau (c'est également improbable, depuis plus de trois ans il gagne deux tournois sur trois -et termine deuxième quand il ne gagne pas) .
Ensuite sur le score du match, je pense qu'une large victoire de Carlsen est possible (du style quatre à zéro) s'il commence par une victoire par exemple. Un score net mais honorable pour le champion est probable (2/0, 3/1).
Enfin il est possible que le match soit très serré, et même qu'il aille aux départages. Dans ce cas évidemment les chances d'Anand augmentent, mais même dans ce cas je donne Carlsen largement favori en rapide.
Une victoire d'Anand est possible, mais comme elle suppose une défaillance de la part de Carlsen, elle est difficile à prévoir. Par exemple on peut supposer le cas où les deux joueurs sont à égalité au bout de huit parties, et Carlsen pousse avec les blancs puis perd. Dans ce cas évidemment Anand est favori logique, d'autant qu'il a des chances d'avoir deux fois les blancs dans les trois dernières parties.
Je crois que le norvégien est au top de sa forme, ultra motivé par ce match qu'il a eu tant de mal à arracher lors des qualifications, je pense donc qu'il jouera bien et dans ce cas, il est au dessus du lot à l'heure actuelle. Dans le cas contraire, il faut qu'Anand redevienne le joueur affûté et opportuniste d'il y a cinq ans (contre Kramnik) pour le menacer. Finalement mon pronostic : Carlsen 3 -Anand :0.